La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

A 145 km/h dans un chantier, il perd son permis pour 2 ans

Le Tribunal fédéral a confirmé la sanction de l’Office de la circulation fribourgeois infligée à un conducteur flashé à 145 km/h sur une autoroute vaudoise dans une zone de chantier

Le conducteur prétend ne pas avoir vu le panneau 80. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Le conducteur prétend ne pas avoir vu le panneau 80. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Antoine Rüf

Publié le 15.11.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Tribunal fédéral » Il ne touchera plus un volant pendant deux ans. Le Tribunal fédéral a confirmé la sanction infligée par l’Office de la circulation fribourgeois à un «presque chauffard», qui avait été flashé à 145 km/h (déduction faite de la tolérance légale de 6 km/h) sur l’autoroute Vevey-Châtel-Saint-Denis, à midi, dans une zone de chantier où la vitesse était limitée à 80 kilomètres heure.

Cela lui avait valu 120 jours-amende avec sursis et une amende ferme de 1500 francs, infligés par le Ministère public vaudois pour violation grave de la loi sur la circulation routière. Le dossier avait ensuite été transmis à l’Office de la circulation fribourgeois, dont la Commission des mesures administratives (CMA) avait prononcé un

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11