La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Précarité des seniors: «Je vis avec 15 francs par jour»

Selon une enquête de Pro Senectute, 14,3% des retraités du canton vivent dans la précarité. Témoignages

De plus en plus d’aînés n’ont plus les moyens financiers pour se payer par exemple un café au restaurant. © Unsplash/image prétexte
De plus en plus d’aînés n’ont plus les moyens financiers pour se payer par exemple un café au restaurant. © Unsplash/image prétexte

Delphine Francey

Publié le 24.10.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Pauvreté » «La pauvreté des personnes âgées est invisible mais bien réelle». C’est ainsi que titre la revue spécialisée de Pro Senectute, organisme qui s’engage pour les seniors, dont le dernier numéro est consacré à une enquête sur la précarité, réalisée dans le cadre du nouvel Observatoire vieillesse de Pro Senectute Suisse. Il en ressort que dans le canton de Fribourg, 14,3% des personnes de plus de 65 ans vivent sous le seuil de pauvreté absolue (revenu mensuel inférieur à 2279 francs par mois) alors que la moyenne nationale se monte à 13,9%.

Derrière ces chiffres, il y a des vies. Deux Fribourgeois à la retraite, qui sont en situation de précarité et qui ont fait appel à Pro Senectute pour bénéficier de leurs services, ont accepté de parler de leur q

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11