La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un trop-plein d’images médicales

Scanner, IRM, radiographies… L’imagerie médicale occupe une place centrale dans les soins

Scanners, IRM, la Suisse ne manque pas d’appareils d’imagerie médicale. © Alain Wicht
Scanners, IRM, la Suisse ne manque pas d’appareils d’imagerie médicale. © Alain Wicht

Maxime Garcia

Publié le 25.01.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Science » 1,18 million. C’est le nombre d’examens au scanner pratiqués en Suisse en 2019, selon l’étude «Équipement médico-technique des hôpitaux et des cabinets en 2019», publiée par l’Office fédéral de la statistique (OFS) en avril 2021. Un chiffre qui interroge: passons-nous trop d’examens d’imagerie médicale? Pour Jérôme Schmid, la question mérite d’être posée. «On acquiert beaucoup d’images, note le professeur de la filière Technique en radiologie médicale (TRM), à la Haute école de santé – HEdS – Genève – HES-SO. Certains examens risquent d’être réalisés sans tenir compte de l’équilibre coût-bénéfice pour les patients.»

Et la tendance n’est pas au changement. Toujours selon

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00