La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Seconde mise pour Campione d’Italia

L’ancienne petite Monte-Carlo enclavée en terre helvétique se reprend après la faillite de son casino

Depuis 2007, le casino a emménagé dans cet imposant bâtiment conçu par Mario Botta. © Adobe Stock
Depuis 2007, le casino a emménagé dans cet imposant bâtiment conçu par Mario Botta. © Adobe Stock

Andrée-Marie Dussault

Publié le 04.08.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

A saute-frontière (3/5) » Enclaves, villes sœurs ou villages coupés en deux, ces localités défient la frontière de la Suisse.

On peut facilement imaginer l’âge d’or de Campione d’Italia, il y a 40-50 ans. L’enclave italienne en territoire suisse reste magnifique, nichée sur le bord des eaux émeraude du lac Ceresio, avec vue féerique sur les montagnes. Des sculptures en bronze et des fontaines en pierre embellissent la promenade le long du lac. Et bien sûr, au cœur de la petite commune trône la «plus grande maison de jeu d’Europe», créée en 1933, un des plus vieux casinos d’Italie.

Le bâtiment de la maison de jeu – où elle a emménagé en 2007 – est-il aussi horrible que le prétendent ceux qui l’ont baptisé l’«écomonstre» de Mario B

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11