La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Récit sportif: le cri de Jacques Deschenaux

L’auteur Philippe Lamon revit la chute du skieur Joël Gaspoz aux mondiaux de Crans-Montana

Joël Gaspoz chute avant la dernière porte lors de la deuxième manche du slalom masculin. Il était en tête après la première manche. © Keystone
Joël Gaspoz chute avant la dernière porte lors de la deuxième manche du slalom masculin. Il était en tête après la première manche. © Keystone

Philippe Lamon

Publié le 12.08.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Récit sportif (5/6) » Des écrivains, sportifs ou journalistes se remémorent l’un de leurs plus beaux souvenirs sportifs. En collaboration avec les éditions Cousu Mouche, la démarche Rien de plus fort se poursuit avec l’écrivain Philippe Lamon.

4 février 1987. J’ai tout juste 8 ans. En Valais, on ne parle que des championnats du monde de ski de Crans-Montana. Faut dire que ça tourne à la razzia pour l’équipe de Suisse. A la sonnerie de l’école, mes copains et moi courons comme des dératés pour ne pas perdre une miette des exploits de nos superhéros en combinaison Kodak moulante rouge et jaune.

Ce jour-là, c’est le slalom géant. Quand j’arrive essoufflé à la maison, maman m’annonce avec un large sourire le résultat de la première manche. Doublé valaisan: Joël G

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11