La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«On apprend toujours des autres»

Oumarou Soumana dit Oussmane fait vivre et découvrir les traditions populaires des Peuls à Fribourg

Oussmane se rend régulièrement à Fribourg, à la rue de Romont, pour y vendre l’artisanat du Niger, afin de soutenir des projets dans son pays. © Charly Rappo
Oussmane se rend régulièrement à Fribourg, à la rue de Romont, pour y vendre l’artisanat du Niger, afin de soutenir des projets dans son pays. © Charly Rappo

Nicole Rüttimann

Publié le 06.11.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Invité » Ils sont nombreux à l’avoir vu au cœur de Fribourg, un lumineux sourire sous son turban, des bijoux en argent ciselé étalés devant lui. Au point que certains le surnomment «Le beau vendeur touareg de la rue de Romont». Oumarou Soumana, alias Oussmane rit, étonné. Mais il écarte le compliment, un autre point retenant son attention: «Je suis Peul, pas Touareg!» On vient là en effet de le toucher au cœur.

Car s’il rayonne de chaleur humaine comme s’il l’avait subtilisée à son désert natal du Niger, celle-ci se mue en feu lorsqu’il évoque son peuple. Son but? Défendre et faire connaître la culture et les traditions peules, dont l’avenir est menacé.

Et de rectifier d’emblée: «Les Peuls parlent aussi le Tamachek et s’habillent comme les Touareg mais

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11