La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Natalie Dessay, finesse et moments de grâce

Natalie Dessay, finesse et moments de grâce
Natalie Dessay, finesse et moments de grâce
Publié le 16.08.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Critique Festival du lied

Ah, ces sotto voce magnétiques! Ah, ces notes piano si fragiles, mais qui ne se brisent jamais! La cantatrice française Natalie Dessay a offert samedi un récital de très haute tenue aux quelque six cents mélomanes rassemblés pour l’écouter en concert à l’aula de l’Université de Fribourg. Elle était accompagnée, dans une symbiose constante, par le pianiste Philippe Cassard, comme elle invité d’honneur pour les vingt ans du Festival international du Lied.

Comme pour faire contrepoint au genre musical mis en valeur par le festival, Natalie Dessay ouvre son récital par un choix d’airs tirés entre autres de l’opéra Les Noces de Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart. Tout commence avec le récitatif et air de Suzanne, Giunse alfin il momento. D’emblée, la soprano installe une interprétation

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Corto, éternel héros

    Bande dessinée » C’est une belle surprise! Corto Maltese est de retour, qui plus est dans un tout bon album. Le vrai Corto, né en 1887. Pas cet étrange marin...
  • pictogramme abonné La Liberté Le monde du A

    Dominique A sort un quinzième album luxuriant trente ans après ses débuts
  • pictogramme abonné La Liberté Toujours actuelle Starmania

    Salle CO2 »   La comédie musicale de Michel Berger et Luc Plamondon, Starmania, continue d’inspirer les passionnés. Un comité motivé, en collaboration avec...
  • pictogramme abonné La Liberté Dal Segno: transmettre la flamme de l’art choral

    Seize chœurs se joignent à Dal Segno, événement en hommage aux compositeurs fribourgeois seniors
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11