La Liberté

«Une ville comme Fribourg est un point de départ idéal»

Simon Clerc rêve à présent d’emmener les Strangers en tournée. © Eléa Jacquot
Simon Clerc rêve à présent d’emmener les Strangers en tournée. © Eléa Jacquot
Partager cet article sur:
22.06.2020

Parle-moi de ton art!

Simon Clerc, Fribourgeois de 18 ans, a créé le groupe Strangers en 2016. Il évoque sa passion et son ambition grandissante.

«La guitare, ce n’était pas mon premier choix. J’ai d’abord voulu faire de la batterie, mais l’idée de pouvoir communiquer avec mon oncle, guitariste lui aussi, au travers de la musique, m’a motivé à changer de voie. Je suis alors entré au Conservatoire de Fribourg, à l’âge de sept ans.

Ce que j’aime avant tout dans cet instrument, c’est son importance au sein d’un groupe. C’est central, mais aussi très polyvalent. On peut en trouver autant dans un orchestre classique que dans un ensemble de jazz, en fait, c’est ultracaméléon comme instrument, et c’est passionnant de voir toutes les associations qu’on peut faire avec une guitare.

En 2016, j’ai créé le groupe pop Strangers, sur un coup de tête. Je pense que c’est souvent comme ça qu’arrivent les meilleures idées, et je ne regrette pas celle-là. Ce qui n’était au départ qu’un simple projet entre amis, est aujourd’hui devenu un véritable groupe, avec ses propres créations, sa propre identité musicale – devenue rock depuis. J’ai pu prendre énormément d’assurance, apprendre à devenir moi-même.

Nos concerts sont pour nous une véritable source d’inspiration, on y teste nos créations, on voit la réaction des gens, très positive, et c’est souvent l’euphorie pour nous à la fin des soirées, tellement on se donne. Notre progression nous a permis de sortir un single, et plus récemment un EP. Mon rêve, à terme, serait de dépasser les frontières de la Suisse.

Je considère que c’est une réelle chance pour un artiste de pouvoir faire ses gammes dans une petite ville comme Fribourg. Ici, tout le monde se connaît, ça favorise la création et les échanges. Avec la Gustav Academy, dont je fais partie depuis quelques mois, j’ai un pilier supplémentaire, un réseau musical élargi, avec des musiciens de toute la Suisse. C’est une expérience de fou!» Eléa Jacquot

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00