La Liberté

Orfeus, la rencontre entre l’art et la mode

Grégoire Marmy portant l’une des créations de sa nouvelle collection. © Grégoire Marmy
Grégoire Marmy portant l’une des créations de sa nouvelle collection. © Grégoire Marmy
Publié le 01.01.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Coup de cœur » Orfeus est un terme qui se réfère à un demi-dieu de la mythologie grecque qui essaie de sauver sa bien-aimée des enfers. Un mythe qui a inspiré le créateur fribourgeois de la marque du même nom, Grégoire Marmy. Après un travail de maturité basé sur la customisation, c’est lors d’un cours d’art visuel dont la consigne était d’inventer une marque fictive à identité graphique qu’est née Orfeus. Cette jeune marque de vêtements propose des designs imprimés en sérigraphie (technique d’impression à l’aide d’un écran de tissu, très utilisé dans le textile).

«C’est important pour moi de collaborer avec des Fribourgeois.»
Grégoire Marmy

«J’ai commencé par faire des customisations, j’aimais le fait d’ajouter sa touche à un vêtement. Ensuite, j’ai acheté du matériel de sérigraphie et c’est à l’aide d’entraînements sur les habits de mes potes et de visionnage de nombreuses vidéos YouTube que j’ai acquis de l’expérience», raconte Grégoire. Sa première collection était composée de quatre tee-shirts en collaboration avec des photographes fribourgeois. Le fait de travailler avec d’autres personnes lui plaît beaucoup, surtout pour le partage du moment: «C’est important pour moi de collaborer avec des Fribourgeois et de faire avancer la culture du canton, où il y a de nombreuses personnes talentueuses. Je prône la consommation locale et boycotte la fast-fashion

Etudiant actuellement l’art dans une école à Sierre, Grégoire Marmy a la chance de pouvoir s’entraîner dans un atelier de sérigraphie avec un professeur chevronné. «Globalement, dans l’art, j’ai mon propre style, mais en sérigraphie, j’aime bien expérimenter. Par exemple, j’ai appris l’impression 3D pour en faire un design de ma prochaine collection.»

La démarche écologique d’Orfeus est un aspect fondamental de la marque. Bien que trouver des vêtements 100% écologiques soit presque impossible, Grégoire Marmy a pour objectif de s’en rapprocher au maximum. Son but ultime serait d’être imprimeur et de continuer à avoir Orfeus à côté. Pour l’instant, il y consacre beaucoup de temps et proposera une nouvelle collection avec des designs numériques fin janvier 2022. Amaëlle Steffen

Instagram: orfeuuus

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • «L’informatique au collège? Une évolution logique»

    MAXIME PERRIARD 20 ANS, COLLEGIEN «L’utilisation d’ordinateurs et de tablettes au collège est pour moi une évolution logique. J’ai commencé à utiliser un...
  • Plus fort que Neil Armstrong !

    L’article en ligne – Critique série » Dans le pharaonique catalogue de Netflix, il est possible de trébucher sur d’authentiques petites perles. Le nouvel...
  • Pour s’habiller d’unique

    Dans le projet On se parle, upcycling, broderie, couture ou encore crochet et peinture s’associent pour créer des pièces originales et durables
  • Le match au bout du sifflet

    Parle-moi de ton taf!Le Romontois Antoine Jaquet, 21 ans, officie régulièrement en tant qu’arbitre de football. Un rôle qui le passionne.«Après avoir vécu le...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00