La Liberté

MAID, du roman autobiographique à la mini-série Netflix

Article en ligne – Critique série » La série Netflix « Maid », un puissant drame adapté du roman autobiographique de Stephanie Land, est sortie le 1 octobre 2021.

MAID aborde des sujets importants à être vus et à ne plus être tabou. © https://www.theguardian.com/tv-and-radio/2021/oct/21/maid-netflix-how-the-devastating-drama-become-a-word-of-mouth-smash
MAID aborde des sujets importants à être vus et à ne plus être tabou. © https://www.theguardian.com/tv-and-radio/2021/oct/21/maid-netflix-how-the-devastating-drama-become-a-word-of-mouth-smash

Amélie Kadji

Publié le 10.01.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

De quoi ça parle ?


MAID nous présente la lutte contre la pauvreté, le quotidien des femmes de ménages, la violence conjugale physique et psychologique, l’alcoolisme, les troubles psychiques. Alex, née dans une famille de la classe moyenne, tombe enceinte suite à l’obtention de son High School Diploma (ndlr : le baccalauréat.) Quand bien même elle ne fréquentait son copain Sean que depuis quelques mois, elle décide de garder le bébé et de se consacrer pleinement à son rôle de mère. On découvre rapidement que le père de son enfant est violent avec elle et qu’elle en est effrayée. C’est avec 18 dollars en poche et en pleine nuit que la jeune maman décide de s’enfuir du mobile home dans lequel elle vit avec Sean, prenant avec elle leur fille Maddy. Alex décide reprendre sa vie en main et se rend chez une assistante sociale pour mettre à jour ses papiers et trouver un logement. Dans la même journée, elle obtient un emploi dans une société de nettoyage. Rapidement, Alex devra faire face aux problèmes rencontrés concernant la garde de sa fille : n’ayant de plus aucun contact avec son père et une relation très compliquée avec sa mère, Alex se retrouve dans une spirale infernale qui l’empêche d’avoir un revenu stable, un logement salubre et de se projeter dans une vie meilleure. Heureusement pour elle, elle rencontrera des personnes qui seront des piliers essentiels dans sa vie, qui l’aideront à faire face aux violences qu’elle a subies et aux obstacles à venir. 


Tout recommencer à zéro


Sortie sur Netflix le 1er octobre 2021, la série de dix épisodes est basée sur la vie d’Alex – interprétée par Margaret Qualley – et sa petite fille Maddy. On découvre les problèmes et difficultés rencontrés par cette jeune maman qui, après avoir subi des violences conjugales, doit tout d’abord réussir à prendre conscience de son statut de victime pour ensuite prouver aux autorités qu’elle a besoin d’aide pour s’en sortir. Alex essayera de se désancrer tant bien que mal de cette vie d’avant, dans laquelle elle est encore dépendante et manipulée par son ex-compagnon. 
Les personnages secondaires sont également d’une grande importance. Sean, son ex-copain, le père de Maddy, – interprété par Nick Robinson – est un personnage très complexe. C’est un jeune alcoolique qui travaille dans le bar du coin dirigé par un de ses meilleurs amis et qui, au fil des épisodes, essayera de se battre pour la garde de sa fille.  En plus de ce combat, Sean devra lutter contre ses addictions pour son propre bien et pour celui de ses proches. On découvrira petit à petit les différents facteurs qui l’auront amené à être violent et à succomber au cercle vicieux des addictions. Une enfance tumultueuse et une mère toxicodépendante ainsi qu’abusive, feront de lui un homme torturé et enclin à la violence. Alex est aussi confrontée à bon nombre d’ennuis avec sa maman, Paula – interprétée par Andie MacDowell. Souffrant du trouble bipolaire, Paula ne sera pas toujours présente pour sa fille. En effet, Alex a dû s’en occuper depuis son enfance et ne pourra malheureusement pas toujours compter sur elle pour lui faciliter les choses.

 

Plus qu’une simple série, une leçon de vie 


Une excellente série qui, de par les thématiques qu’elle traite et du fait qu’elle soit tirée des mémoires de Stephanie Land, est réaliste, touchante et poignante. Le concept de fond peut se voir comme le KAPLA (ndlr : jeu de construction en bois) : chaque épisode est lié à un problème et une épreuve qui représentent un bloc de bois. Lorsqu’un seul de ces blocs tombe, lorsqu’Alex échoue à résoudre un problème par exemple, on se retrouve à la case départ et il faut tout recommencer. Ce n’est qu’après un long chemin, rempli d’échecs et de petites réussites, que tout ce qu’Alex a pu construire tient en place. Elle obtient une base solide qui lui permet de s’en sortir. 
MAID dénonce avec justesse les mécanismes de la manipulation psychologique et la dépendance au conjoint violent. Le format série permet de traiter ces thèmes sous tous leurs angles grâces aux problématiques incarnées et exposées par chaque personnage. Le téléspectateur est en mesure de réfléchir et d’analyser par lui-même chaque situation. Toutes ces thématiques sont importantes à être montrées, importantes à être vues, importantes à ne plus être un tabou. 
 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • «L’informatique au collège? Une évolution logique»

    MAXIME PERRIARD 20 ANS, COLLEGIEN «L’utilisation d’ordinateurs et de tablettes au collège est pour moi une évolution logique. J’ai commencé à utiliser un...
  • Plus fort que Neil Armstrong !

    L’article en ligne – Critique série » Dans le pharaonique catalogue de Netflix, il est possible de trébucher sur d’authentiques petites perles. Le nouvel...
  • Pour s’habiller d’unique

    Dans le projet On se parle, upcycling, broderie, couture ou encore crochet et peinture s’associent pour créer des pièces originales et durables
  • Le match au bout du sifflet

    Parle-moi de ton taf!Le Romontois Antoine Jaquet, 21 ans, officie régulièrement en tant qu’arbitre de football. Un rôle qui le passionne.«Après avoir vécu le...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00