La Liberté

«Je peins ce qui m’émerveille»

Céline Lopez-Polo a réalisé sa première exposition en juin de l’année dernière à Neyruz. © Chiara Bovigny
Céline Lopez-Polo a réalisé sa première exposition en juin de l’année dernière à Neyruz. © Chiara Bovigny
Publié le 28.11.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Parle-moi de ton taf!

Céline Lopez-Polo, étudiante de 22 ans, peint depuis l’âge de 11 ans et donne des cours d’aquarelle depuis 2019.

«A l’âge de 11 ans, j’ai suivi un premier cours d’aquarelle dans le cadre de l’Association des parents d’élèves de Belfaux, donné par le peintre Jean-Paul Bongard. Quelques années plus tard, au collège, je me suis lancé le défi d’effectuer mon travail de maturité en Arts visuels avec la technique acrylique. Je n’y connaissais rien, mais mon tuteur m’a bien guidée dans mon travail et j’ai beaucoup appris de lui. La rigueur du processus et mes nombreux apprentissages m’ont donné le goût de continuer.

En 2019, j’ai repris les cours de Belfaux que mon ancien professeur, parti à la retraite, dispensait aux enfants. Le contact avec ces élèves me plaît beaucoup. J’aime leur donner les clés pour s’exprimer artistiquement, poser un regard neuf sur le monde et observer les choses.

En 2020, je suis partie en Valais pour poursuivre mes études de gestion en tourisme. Avec le confinement, j’avais plus de temps et j’en ai profité pour installer mon atelier dans mon salon. C’est pendant cette période que Jean-Paul Bongard m’a proposé de faire une exposition commune de nos tableaux à Neyruz. Elle a finalement eu lieu en juin de l’année dernière. C’était un beau moment de partage.

Actuellement, je ne cherche pas à me spécialiser mais plutôt à explorer le plus possible les techniques acryliques et aquarelles ainsi que différents sujets. La peinture est technique mais c’est surtout un moyen de s’exprimer, de transmettre des émotions, ainsi qu’une forme d’exutoire car on y met une part de soi. Je peins ce qui m’émerveille de la vie, que ce soit un regard, un mouvement ou un paysage qui me touche. Les couleurs me font vibrer et j’aime les travailler. A l’avenir, je souhaiterais proposer des cours également aux adultes car la demande est importante et l’offre plutôt rare.» Chiara Bovigny

Instagram: @celine_scanvas

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Un club d’œnologie au succès enivrant

    Depuis sa fondation, l’association d’œnologie universitaire Di’vins rencontre un véritable succès auprès des jeunes.
  • Pourquoi philosopher?

    La philosophie est enseignée dans le canton comme branche fondamentale pour la matu, mais pas systématiquement au niveau fédéral. Enjeux et avis
  • Des toilettes mixtes à Saint-Michel

    Dis-moi tout! ANTOINE AUER ÉTUDIANT, 15 ANS «Je peux comprendre la volonté de certaines personnes d’avoir des toilettes mixtes, afin qu’elles s’y sentent...
  • Chevaleresse protège son prince

    L’article en ligne – critique Webtoon » La Nuit sans Ombre, une nouveauté Webtoon, présente une romance à travers une protagoniste mystérieuse, maniant l’épée...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11