La Liberté

Du foie gras végan à Noël

Avec un peu de savoir-faire, il est possible de faire un plat proche du foie gras. © Vélia Ferracini
Avec un peu de savoir-faire, il est possible de faire un plat proche du foie gras. © Vélia Ferracini
Publié le 10.01.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

J’ai testé pour vous!

Pendant les fêtes, j’ai fait déguster du foie gras végan à ma famille. Bilan d’une expérience quasi sociologique.

Pâte de cajou, beurre de cacao, huile de coco, miso, cognac, levure, tahini, truffe: mais que peut être cette étrange mixture? C’est l’une des célébrités du réveillon, le populaire foie gras, dans une version sans viande. Mais est-ce mangeable?

Après l’avoir cuisiné secrètement le 24 décembre, j’ai choisi de le faire goûter à ma famille les yeux fermés, afin d’éviter les préjugés sur la cuisine végane. Amusés par l’expérience, ils mangent timidement et décrivent: «On sent la truffe», dit ma mère. «Drôle de texture, il y a de la cacahuète?» continue mon père. «Marrant, ça a un goût de foie gras», finit ma tante. Bingo! Je leur dévoile le plat et leur demande leur opinion. Mon papa se lance: «Ce n’est pas vraiment comme du foie gras, mais c’est bon.» Fin gourmet, il est pourtant difficile à satisfaire. Cependant, je lui donne raison: comme il s’agissait de ma première tentative, j’ai mis trop de truffe, et la préparation aurait dû être mieux mixée. La recette mériterait donc d’être adaptée, mais on pourrait arriver à un plat gustativement proche du véritable foie gras.

Cette année, la Coop a décidé de ne pas vendre de foie gras car le gavage apparaît comme problématique. En effet, l’image des volailles élevées uniquement en vue des fêtes de fin d’année et gavées trois fois par jour suscite la colère des défenseurs de la cause animale. Un tuyau enfoncé dans l’œsophage, les animaux sont souvent pris de diarrhées et de halètements douloureux. L’expérience a donc mis à l’épreuve les habitués de ce symbole de Noël. La différence gustative est apparue indéniable, mais il en est ressorti que la version végane était également plaisante. Il pourrait s’agir d’une alternative sympathique pour ceux qui ne se sentent pas à l’aise avec ce plat traditionnel. A tester!

Vélia Ferracini

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • «L’informatique au collège? Une évolution logique»

    MAXIME PERRIARD 20 ANS, COLLEGIEN «L’utilisation d’ordinateurs et de tablettes au collège est pour moi une évolution logique. J’ai commencé à utiliser un...
  • Plus fort que Neil Armstrong !

    L’article en ligne – Critique série » Dans le pharaonique catalogue de Netflix, il est possible de trébucher sur d’authentiques petites perles. Le nouvel...
  • Pour s’habiller d’unique

    Dans le projet On se parle, upcycling, broderie, couture ou encore crochet et peinture s’associent pour créer des pièces originales et durables
  • Le match au bout du sifflet

    Parle-moi de ton taf!Le Romontois Antoine Jaquet, 21 ans, officie régulièrement en tant qu’arbitre de football. Un rôle qui le passionne.«Après avoir vécu le...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00