La Liberté

Convaincre, tout un art

Ce samedi a eu lieu à Fribourg la finale régionale du concours Jeunesse débat, visant à stimuler la participation à la vie politique

Maxime Perriard (à gauche) et Yann Ducrest (à droite) en plein débat lors de la conférence de Bienne. © Amaëlle Steffen
Maxime Perriard (à gauche) et Yann Ducrest (à droite) en plein débat lors de la conférence de Bienne. © Amaëlle Steffen

Amaëlle Steffen

Publié le 24.01.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Rhétorique » Créé par l’organisation à but non lucratif Young Enterprise Switzerland, le concours Jeunesse débat, s’adressant aux jeunes du secondaire I et II ainsi qu’aux apprentis, a pour but de leur offrir la possibilité de débattre sur des thématiques actuelles et de s’exercer à défendre une opinion. Déployé dans toute la Suisse, le concours commence par des premières sélections dans les écoles, continue avec des finales cantonales comme celle de Fribourg, qui a eu lieu ce week-end au Collège de Gambach, avant une finale nationale au printemps.

Finalistes et vainqueurs de l’édition 2021, Yann Ducrest et Maxime Perriard, âgés de 19 ans et étudiants en dernière année de collège à Fribourg, reviennent sur leur participation. «Jeunesse débat permet de faire des rencontres uniques, de développer notre sens critique et de modifier notre approche par rapport à un bon nombre de sujets», confie Maxime.

Les règles du concours sont simples: un mois avant le débat, chaque participant reçoit un dossier avec des sujets donnés et une position imposée. «Le fait de ne pas choisir sa position nous donne l’opportunité de nous remettre en question par rapport à nos propres convictions», précise Yann. Après un certain travail en amont, place au débat, dont les objectifs pédagogiques sont le renforcement des connaissances linguistiques, la formation d’opinion, le développement personnel et surtout la participation des jeunes à la vie politique.

Les participants sont jugés sur quatre critères: la connaissance de la matière, la capacité de dialogue, la qualité d’expression et le pouvoir de persuasion. Un point d’honneur est donné à la rhétorique, l’objectif principal étant de rendre l’argumentaire percutant.

Attrait pour la politique

Anciens vainqueurs, Yann Ducrest et Maxime Perriard sont aujourd’hui membres de Young Enterprise Switzerland, et membres du jury de l’édition 2022. Jeunesse débat leur a donné l’occasion d’assister à des conférences, comme celle de Bienne intitulée En route pour la démocratie, expérience enrichissante qui leur a permis de faire des rencontres importantes pour la suite de leur parcours. Un de leurs rôles actuels est de présenter des workshops au sein des écoles sur des questions sociales, écologiques et économiques, axés autour du débat: «Les jeunes s’intéressent à la politique et les marches pour le climat l’ont prouvé. Mais certains jeunes ne se sentent pas concernés et c’est dommage, car le fait de s’intéresser à la vie politique permet d’avoir des connaissances sur tellement de sujets», expliquent les deux collégiens. «La politique devrait être plus ludique, moins administrative et bureaucratique afin de mieux toucher les jeunes», conclut Maxime.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • «L’informatique au collège? Une évolution logique»

    MAXIME PERRIARD 20 ANS, COLLEGIEN «L’utilisation d’ordinateurs et de tablettes au collège est pour moi une évolution logique. J’ai commencé à utiliser un...
  • Plus fort que Neil Armstrong !

    L’article en ligne – Critique série » Dans le pharaonique catalogue de Netflix, il est possible de trébucher sur d’authentiques petites perles. Le nouvel...
  • Pour s’habiller d’unique

    Dans le projet On se parle, upcycling, broderie, couture ou encore crochet et peinture s’associent pour créer des pièces originales et durables
  • Le match au bout du sifflet

    Parle-moi de ton taf!Le Romontois Antoine Jaquet, 21 ans, officie régulièrement en tant qu’arbitre de football. Un rôle qui le passionne.«Après avoir vécu le...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00