La Liberté

Lutteur et directeur de prison

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Parmi les nombreuses activités de Guido Sturny il y a le domaine familial à Alterswil où le futur directeur de Bellechasse s’occupe d’un élevage de jeune bétail. © Alain Wicht
Parmi les nombreuses activités de Guido Sturny il y a le domaine familial à Alterswil où le futur directeur de Bellechasse s’occupe d’un élevage de jeune bétail. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
10.05.2020

Fromager de formation et ancien champion de lutte, Guido Sturny est le futur directeur de Bellechasse

Stéphanie Schroeter

Détention » Des mensurations qui en imposent pour ne pas dire qui en jettent. 193 centimètres garnis de 130 kilos. Guido Sturny ne passe pas inaperçu même si derrière un écran, interview Covid-19 oblige, ça n’est pas flagrant. Mais le Singinois sait se faire respecter. Une habitude. Une autorité naturelle. On ne badine pas avec lui. Et franchement, on n’oserait pas, même confinée et planquée derrière un ordinateur. Ce n’est pas tant son gabarit qui impressionne mais davantage son parcours. Celui d’un ancien fromager champion de lutte reconverti en éleveur de jeune bétail. Et surtout en responsable de prison. Après avoir dirigé la Prison centrale à Fribourg, il sera, dès septembre, le nouveau directeur de Bellechasse à Sugiez. De quoi occuper encore plus cet homme qui ignore la signification du mot repos mais qui aime &agrav

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00