La Liberté

L’humour, aussi, est contagieux

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Covid-19 oblige, Nathanaël Rochat se retrouve confiné chez lui, à Lausanne mais il continue, entre deux parties d’échecs, de faire des chroniques pour la radio. © Alain Wicht
Covid-19 oblige, Nathanaël Rochat se retrouve confiné chez lui, à Lausanne mais il continue, entre deux parties d’échecs, de faire des chroniques pour la radio. © Alain Wicht
L’humour, aussi, est contagieux
L’humour, aussi, est contagieux
Partager cet article sur:
03.05.2020

Sur scène ou à la radio, confiné ou pas, Nathanaël Rochat est un homme drôle mais pas seulement

Stéphanie Schroeter

Rencontre » «Vous essayez de me rendre sympathique, hein?!» La petite phrase balancée en fin de conversation sonnait comme une supplique irréalisable. Désolée, monsieur Rochat, mais ça ne va pas être possible. Parce que vous vous êtes déjà arrangé tout seul, et depuis bien longtemps, pour paraître sympa. Les auditeurs des Beaux parleurs, le dimanche matin sur la RTS, n’ont d’ailleurs pas vraiment de doute à ce propos.

Et puis, franchement, entre nous, sympathique, ce n’est pas l’adjectif qui vous va le mieux. Tout comme ce rôle de mou avec une voix un chouia nasillarde qui vous colle aux baskets. Drôle? Rigolo? Marrant? Aussi, mais c’est la moindre des choses pour un humoriste. Et il y a davantage qu’une drôlerie infiniment naturelle chez Nathanaël Rochat. Un grand je-ne-sais-quoi de douceur, d’inquiétud

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00