La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Eloge du bricolage: toi aussi, chasse le tabouret dans la forêt

Maintenir et réparer: des actes «subversifs» que nous pouvons commettre face à la croissance et l’innovation

David Enon en mode «Massacre à la tronçonneuse» © David Enon
David Enon en mode «Massacre à la tronçonneuse» © David Enon

Aurélie Lebreau

Publié le 18.11.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Savoir-faire » C’est un petit livre extrêmement bien vulgarisé qui synthétise à merveille l’ampleur des dégâts. Au fil des dernières décennies, une majorité d’entre nous s’est largement détournée de l’aspect matériel – au sens des matériaux et non de l’argent – du quotidien. Un objet est cassé? On le jette. Bricoler quelque chose? Le résultat sera forcément moins concluant que si on achète du neuf… Dans La vie matérielle, mode d’emploi, le designer français David Enon loue le savoir-faire et met le doigt là où ça fait mal: nous ignorons souvent à quelle hauteur du sol nous sommes assis, quand notre séant repose sur une chaise, ou combien mesure une porte standard. Nous ne savons plus quel type de bois est léger ou au contraire très lou

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11