La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Coup de foudre pour la Bretagne

Finistère, Côtes-d’Armor, Morbihan: la Bretagne ondule au rythme des marées et des vents

Le Finistère compterait la plus grande concentration de phares au monde. Ici, le phare de Ploumanac'h © Isolda Agazzi
Le Finistère compterait la plus grande concentration de phares au monde. Ici, le phare de Ploumanac'h © Isolda Agazzi

Isolda Agazzi

Publié le 27.09.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

France » «Tonnerre de Brest», s’exclamait le capitaine Haddock, l’inséparable ami de Tintin. Il faut dire que le coup de foudre pour la Bretagne est immédiat. Avec Brest aussi, malgré l’architecture quelque peu soviétique de cette ville du Finistère, entièrement rasée en 1944, mais qui garde le charme nostalgique de la fiancée qui tend les bras au large. Un peu comme cette dame qui a peut-être vécu le bombardement et qui, en ce matin brumeux de début août, cherche sur Radio Bonheur «un homme de 75 – 80 ans pour rompre la solitude».

Le Finistère – littéralement fin de la terre – compterait la plus grande concentration de phares au monde, sentinelles des mers construites au fil des siècles pour éviter les accidents de bateaux, nombreux sur ces côtes ciselées, battues par les vents et les

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11