La Liberté

Le tourisme spatial prend son envol

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Image de synthèse de modules d’Axiom Space, avec leur observatoire vitré de la Terre, arrimés à la Station spatiale internationale. Développés en partenariat avec la NASA, ils pourront accueillir des touristes de l’espace. © AXIOM
Image de synthèse de modules d’Axiom Space, avec leur observatoire vitré de la Terre, arrimés à la Station spatiale internationale. Développés en partenariat avec la NASA, ils pourront accueillir des touristes de l’espace. © AXIOM
Partager cet article sur:
02.07.2021

Vols suborbitaux, séjours en apesanteur, hôtel à l’ISS: les projets privés décollent

Pascal Fleury

Espace » Il y a 20 ans, le millionnaire californien Dennis Tito s’offrait un vol d’une semaine dans la Station spatiale internationale, devenant le premier «touriste de l’espace», suivi par six autres privilégiés. Désormais, avec le développement du spatial privé, l’offre touristique est prête à décoller. Le 20 juillet, le patron d’Amazon Jeff Bezos sera d’ailleurs du voyage. Mais ce nouveau marché restera confiné aux ultrariches. Décryptage de Didier Schmitt, responsable de la stratégie pour l’exploration habitée et robotique de l’espace à l’Agence spatiale européenne (ESA).

200’000

dollars: coût d’un vol suborbital

Cette année voit se concrétiser deux offres de vols suborbitaux de sociétés pr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00