La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La communauté internationale éclatée

Paul Grossrieder

Publié le 15.06.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Opinion

L’agression russe contre l’Ukraine a entraîné une condamnation unanime de l’Occident. La Chine, l’Inde, une majorité d’Etats africains, les pays arabes et l’Amérique latine se distinguent cependant par une attitude plus réservée à l’égard de la Russie. Le 2 mars, une résolution de l’Assemblée générale «exige que la Russie cesse immédiatement de recourir à la force contre l’Ukraine». 141 pays sur 193 l’ont approuvée. Les 35 abstentions indiquent un changement global de la géopolitique.

Clairement, il n’y a pas unanimité contre la Russie, contrairement à ce que pense généralement l’opinion occidentale. Se dessine-t-il pour autant la formation de deux blocs? La réponse doit être nuancée. Le président Biden souhaiterait

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11