La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Kaliningrad, l’héritage teutonique

Compensation de guerre, l’enclave russe de la Baltique inquiète ses pays voisins, membres de l’Otan

L’histoire de Kaliningrad, sur la mer Baltique, a été profondément marquée par les chevaliers teutoniques. © DR
L’histoire de Kaliningrad, sur la mer Baltique, a été profondément marquée par les chevaliers teutoniques. © DR

Pascal Fleury

Publié le 08.12.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Baltique » L’enclave russe de Kaliningrad, l’ancienne Königsberg, est l’objet de toutes les attentions de la part de ses voisins, la Pologne et la Lituanie. Ces Etats membres de l’Otan craignent l’ouverture d’un second front dans la région de la mer Baltique, alors que sévit déjà la guerre en Ukraine. Pour comprendre l’existence de cette enclave hypermilitarisée située à 500 km de la Russie, il faut remonter à l’époque des croisades de l’Ordre teutonique contre les «païens baltes». Les explications de l’historien Loïc Chollet, enseignant à l’Université de Neuchâtel et auteur de plusieurs ouvrages¹ sur ce passé méconnu.

L’oblast de Kaliningrad fait partie de la Russie depuis 1946. Il faut toutefois remonter au XIIIe siècle pour comprend

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11