La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un trafic démantelé

L’élimination du plastique en Espagne donne lieu à des exportations illégales vers la Malaisie et le Cambodge

Les déchets plastiques faisaient l’objet de juteux trafics illégaux. © DR
Les déchets plastiques faisaient l’objet de juteux trafics illégaux. © DR

diane Cambon

Publié le 10.01.2022

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Partager cet article sur:

Espagne » L’affaire était juteuse. Entre 2018 et 2020, les trafiquants auraient gagné quelque 15 millions d’euros en exportant depuis le port de Valence pas moins de 16 000 tonnes de déchets plastiques contaminés vers des ports asiatiques. Selon l’enquête révélée par la Garde civile espagnole, qui a procédé à l’arrestation de 27 personnes fin décembre, l’organisation illégale s’était spécialisée dans la récupération des plastiques usagés issus des exploitations intensives sous serre d’Andalousie et du Levant.

A la tête du réseau, cinq ressortissants chinois qui étaient chargés de racheter à un bon prix les bâches plastiques aux agriculteurs pour les acheminer ensuite vers la Malaisie, mais aussi le Cambodge et la Thaïlande. «Les membres du r&eac

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00