La Liberté

Oui à l’avortement dans la Constitution

Publié le 25.11.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

France » L’Assemblée nationale est favorable à l’inscription du droit à l’IVG dans le marbre.

L’Assemblée nationale s’est prononcée hier à une large majorité en faveur de l’inscription du droit à l’IVG dans la Constitution, en adoptant une proposition de LFI soutenue par la majorité.

Les députés ont adopté par 337 voix contre 32 un texte de compromis dans l’espoir d’obtenir l’aval du Sénat, indispensable pour une réforme constitutionnelle. LR et RN se sont partagés entre pour, contre et abstention.

Absente de l’hémicycle «pour des raisons médicales», la cheffe du groupe RN Marine Le Pen a indiqué ne pas «avoir pris part au scrutin», après une erreur dans le résultat mentionnant qu’elle avait voté pour.

La présidente du groupe LFI Mathilde Panot a salué un vote «historique»: «l’Assemblée parle au monde, notre pays parle au monde», a-t-elle lancé, en dédiant le texte aux femmes des Etats-Unis, de Pologne et de Hongrie, des pays où le droit à l’IVG a été remis en cause.

Après le vote, les députés de gauche et du camp présidentiel se sont levés à deux reprises pour applaudir, pendant que LR et RN restaient assis.

Le macroniste Sacha Houlié, président de la commission des Lois, s’est réjoui d’un «grand pas». «Mais ce n’est qu’un premier pas», a-t-il rappelé en mentionnant la nécessité de convaincre le Sénat.

La présidente du groupe Renaissance Aurore Bergé a retiré un texte similaire, qui était prévu lundi, afin de voter ce compromis de «toute l’Assemblée». ats/afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Invectives à Auschwitz

    Guerre en Ukraine » À l’occasion de la commémoration de la libération du camp de concentration, les présidents polonais et russe se sont invectivés hier.Le...
  • Un réseau d’attaques au rançongiciel démantelé

    Etats-Unis » Les autorités américaines ont annoncé jeudi le démantèlement d’un des principaux réseaux d’attaques au rançongiciel au monde. Baptisé «Hive», il...
  • Elections avancées

    Pérou » La présidente du Pérou, Dina Boluarte, a demandé hier au Parlement d’avancer à décembre 2023 les élections générales. Leur calendrier avait déjà été...
  • Des mineurs harceleurs jugés

    France » Après le suicide d’un jeune qui avait été harcelé en raison de son homosexualité, ses camarades vont être jugés.Quatre mineurs de 13 ans vont être...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11