La Liberté

Neuf ans pour le cerveau

Publié le 07.12.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Allemagne » Au procès du scandale Cum-ex, qui a coûté des milliards au fisc allemand, le parquet a requis 9 ans de prison contre le cerveau présumé.

Le parquet a requis hier neuf ans de prison ferme contre l’avocat allemand Hanno Berger, accusé d’être l’architecte du vaste scandale de fraude fiscale «Cum-ex» qui a privé l’Etat de plusieurs milliards de rentrées fiscales. Le verdict sera rendu mardi prochain.

Cet ancien agent des impôts de 72 ans est jugé pour évasion fiscale dans «trois cas particulièrement graves», a indiqué le tribunal de Bonn. Le parquet a aussi requis la confiscation de plus de 27 millions d’euros du patrimoine de l’avocat.

Surnommé «Dr Cum-ex», Hanno Berger est jugé depuis avril en Allemagne devant deux tribunaux allemands, à Wiesbaden et à Bonn (Ouest).

Concernant le procès à Bonn, il est accusé d’avoir conseillé, avec des complices, la banque privée hambourgeoise MM. Warburg pour un préjudice estimé à 278 millions d’euros au cours des années 2007 à 2011. Après s’être soustrait pendant des années à la justice, il avait fini par être extradé au début de l’année par la Suisse, où il avait trouvé refuge lorsque les enquêteurs avaient commencé à s’intéresser à lui.

Le scandale Cum-ex désigne des montages financiers réalisés pendant des années par des investisseurs du monde entier, avec l’aide de banquiers et d’avocats pour éviter de payer le fisc, et même piocher dans les caisses de l’Etat en réclamant des remboursements d’impôts sur les dividendes pourtant jamais versés.

L’Etat allemand a été privé de plusieurs milliards de rentrées fiscales jusqu’en 2012, avant un changement législatif qui a mis fin à la martingale. M. Berger est considéré comme l’architecte de ce dispositif.

Des dizaines de personnes ont été inculpées dans cette affaire en Allemagne, dont des banquiers, des traders, des avocats et des conseillers financiers. Une dizaine de pays au total sont concernés. ats/afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Davantage d’armes promises à Kiev

    Guerre en Ukraine » L’aide occidentale en armes à Kiev augmente encore. Les Etats-Unis ont promis hier de livrer des roquettes de plus longue portée à...
  • La fronde anti-ChatGPT grandit

    Intelligence artificielle » Craints comme potentiels outils de triche ou de plagiat, ChatGPT et autres intelligences artificielles sont désormais bannis...
  • Les diplomates de neuf pays convoqués

    Turquie » Ankara a convoqué les diplomates de neuf pays, dont la Suisse, pour avoir fermé leur consulat en raison du risque terroriste.Les ambassadeurs de...
  • Nouvelle escalade militaire

    Guerre en Ukraine » Vladimir Poutine a juré hier avoir de quoi «répondre» aux Occidentaux livrant des armes à l’Ukraine. Une menace qui intervient en pleines...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11