La Liberté

Les larmes de la colère

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Victime de gaz lacrymogènes, cet Afro-Américain se fait asperger le visage, ce week-end à Atlanta, lors d’une manifestation contre les violences policières et le racisme. © Keystone
Victime de gaz lacrymogènes, cet Afro-Américain se fait asperger le visage, ce week-end à Atlanta, lors d’une manifestation contre les violences policières et le racisme. © Keystone
Temps fort à Lausanne: le poing levé en hommage à George Floyd. © Keystone
Temps fort à Lausanne: le poing levé en hommage à George Floyd. © Keystone
Partager cet article sur:
15.06.2020

Un Afro-Américain a été tué ce week-end par un policier à Atlanta. La cheffe de la police a démissionné

Kessava Packiry, Atlanta

Black Lives Matter » La tension est à nouveau montée d’un cran ce week-end à Atlanta, après la mort d’un Afro-Américain, abattu par la police vendredi soir dans une banlieue sud de la capitale de la Géorgie. Samedi, des manifestants ont bloqué une autoroute et incendié le fast-food – proche d’une station-service –, près duquel Rayshard Brooks, 27 ans, s’est effondré. Erika Shields, la cheffe de la police d’Atlanta depuis 2016, a aussitôt donné sa démission. Le policier ayant fait feu a, lui, été renvoyé alors que son collègue a été affecté à des tâches administratives.

D’après l’Atlanta Journal-Constitution, il s’agit du 48e cas de fusillade impliquant un policier à Atlanta, le quinzième mortel depuis le début de l’ann&eacut

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00