La Liberté

Le Sri Lanka à court d’essence

Publié le 17.05.2022

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Colombo » Le Sri Lanka, frappé par une crise économique sans précédent, est à court d’essence. Il est incapable de trouver des dollars pour financer les importations essentielles, a déclaré hier le nouveau premier ministre dans un discours au pays.

«Nous sommes à court d’essence… Pour le moment, nous n’avons des stocks de pétrole que pour une seule journée», a déclaré Ranil Wickremesinghe, avertissant que son pays pourrait faire face à plus de difficultés dans les prochains mois.

Il a ajouté que le gouvernement était également incapable de réunir des fonds pour payer trois cargaisons de pétrole, les navires attendant à l’extérieur du port de Colombo d’être payés avant de décharger.

Le Sri Lanka connaît la pire crise économique de son histoire, avec 22 millions de personnes qui doivent surmonter de graves difficultés pour se procurer de la nourriture, du carburant et des médicaments, tout en faisant face à une inflation record et à de longues pannes d’électricité. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00