La Liberté

Le climat victime collatérale du virus

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les décideurs sont appelés à ne pas oublier de conjuguer relance économique après la pandémie avec transition climatique. © Keystone
Les décideurs sont appelés à ne pas oublier de conjuguer relance économique après la pandémie avec transition climatique. © Keystone
Partager cet article sur:
28.04.2020

Analyse

Face aux conséquences du coronavirus, les appels se multiplient pour une relance économique européenne alignée sur l’objectif zéro carbone en 2050. D’autres, plus sceptiques, veulent mettre sur pause le Pacte vert européen. Un test pour les ambitions climatiques de l’Union européenne.

«Le Pacte vert est exactement la bonne réponse à la crise de coronavirus», déclarait il y a quelques jours Ursula von der Leyen, confirmant que l’Union européenne ambitionne toujours d’atteindre la neutralité carbone en 2050, bien (et même d’autant plus) qu’elle soit frappée par l’épidémie de Covid-19. La présidente de la Commission se positionnait ainsi dans le bras de fer entre les opposants et les tenants de la transition climatique, qui se joue en filigrane du débat sur la relance des écon

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00