La Liberté

La semaine sous la loupe

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
16.11.2019

L’Amérique latine ne voit plus la vie en rose

Bolivie. La vague rose qui a submergé l’Amérique latine dans les années 2000 n'est plus qu'un vieux souvenir. Depuis 2010, les héros socialistes comme l’Argentine Kilchner, la Chilienne Bachelet, le Brésilien Lula, l’Equatorien Correa ou l’Uruguayen Vazquez ont été vaincus par l’usure du pouvoir, les scandales et la déconnexion avec les mouvements sociaux qui les ont portés.

Il faut ajouter Evo Morales à cette liste non exhaustive. Dimanche dernier, le président bolivien a jeté à son tour l’éponge, sous la pression de l’armée, mais aussi de la rue. La population manifestait depuis trois semaines contre sa réélection entachée de fraude. Elle ne lui a pas pardonné d’avoir tenté de modifier la Constitution en 2016 pour bri

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00