La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’hommage d’un peuple orphelin

L’émotion était vive au Royaume-Uni et dans le monde au lendemain du décès de la reine Elisabeth II. Les cloches des églises ont retenti dans tout le pays et des coups de canon ont été tirés. Reportage

Ovationné hier devant Buckingham Palace par des milliers de personnes à son retour à Londres, le roi Charles III, accompagné de son épouse et désormais reine consort Camilla, a longuement serré des mains et contemplé les bouquets de fleurs devant le palais. © Keystone
Ovationné hier devant Buckingham Palace par des milliers de personnes à son retour à Londres, le roi Charles III, accompagné de son épouse et désormais reine consort Camilla, a longuement serré des mains et contemplé les bouquets de fleurs devant le palais. © Keystone

Julie Zaugg, Londres

Publié le 10.09.2022

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Partager cet article sur:

Royaume-Uni » Une foule est venue hier se recueillir devant Buckingham Palace, la résidence officielle de la monarque décédée jeudi. Ils pleurent une matriarche de la nation, qui a contribué à préserver la cohésion du pays. Reportage.

Le long des allées de Hyde Park, au cœur de Londres, une foule compacte se presse sous le ciel lourd et gris. Des jeunes, des plus vieux, des résidents locaux et des touristes. Certains ont revêtu leurs plus beaux atours, d’autres sont en vêtements de sport ou en uniforme de travail, d’autres encore traînent une valise à roulettes derrière eux car ils sont venus de loin. Ils se dirigent tous vers le portail noir et doré de Buckingham Palace, la résidence officielle de la reine Elisabeth II, décédée jeudi soir.

A l’arrivée, une queue longue de plusieurs centaine

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11