La Liberté

L’Emirat islamique en train de prendre forme

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un représentant de l’armée afghane montant la garde à un check-point à Jalalabad le 27 juillet. © Keystone
Un représentant de l’armée afghane montant la garde à un check-point à Jalalabad le 27 juillet. © Keystone
Partager cet article sur:
30.07.2021

En contrôlant une partie des frontières, les insurgés s’arrogent les droits de douane, ressource importante de l’Etat afghan

Luc Mathieu

Afghanistan » Le document émane de la «direction administrative et financière» de l’Emirat islamique d’Afghanistan, le nom que se donnent les talibans. Dix-neuf pages, dûment tamponnées, où sont listés des centaines de produits et les droits de douane afférents, le plus souvent calculés par tonne. Rien ne semble avoir été oublié, du thé vert ou noir au plâtre, en passant par les vitres de voiture et les cigarettes que les talibans avaient pourtant bannies lorsqu’ils étaient au pouvoir de 1996 à 2001.

Depuis la mi-mai, et l’annonce du retrait américain d’ici au 11 septembre, les insurgés ont lancé une vaste offensive, prenant les forces afghanes par surprise et s’emparant d’environ 120 districts, principalement dans le nord du pays.

Riposte de l’armée afghane

L’armée afghane a riposté et en a reconquis quelques-uns. Mais les talibans restent en position de force, encerclant plusieurs capitales provinciales. Ils ont surtout pris quatre postes-frontières, sur les six princ

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00