La Liberté

Israël jubile, les Palestiniens amers

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a fêté hier ce nouveau succès diplomatique dans le bloc de colonies du Goush Etzion. © Keystone
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a fêté hier ce nouveau succès diplomatique dans le bloc de colonies du Goush Etzion. © Keystone
20.11.2019

Les Etats-Unis franchissent une nouvelle ligne en considérant comme légales les colonies israéliennes

Guillaume Gendron, Tel-Aviv

Proche-Orient » Une nouvelle pelletée de terre sur la «solution à deux Etats», doublée d’un ultime coup de pouce à Benyamin Netanyahou: lundi soir, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a déclaré que les Etats-Unis ne considéraient plus les colonies israéliennes comme illégales. Bien que s’inscrivant dans la ligne ultrapartisane adoptée par Donald Trump au sujet du conflit israélo-palestinien (déménagement de son ambassade à Jérusalem, reconnaissance de la souveraineté israélienne sur le Golan, expulsion des diplomates palestiniens de Washington, etc.), cette annonce rompt avec quatre décennies de diplomatie américaine et de consensus international.

Idéal pour Netanyahou

Une fois de plus, le timing de cette décision apparaît suspicieusement lié aux intérêts politiques du premier ministre israélien. L’annonce, célébrée hier par un Netanyahou «très ému» – et en visite dans le bloc de colonies du Goush Etzion – comme un «grand jour pour Israël et un succès pour les générati

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00