La Liberté

Genève redoute que la France passe sur liste rouge

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Même si Berne met la France sur liste rouge, les frontaliers auront des dérogations tant ils sont indispensables à l’économie, et surtout aux hôpitaux. © Keystone
Même si Berne met la France sur liste rouge, les frontaliers auront des dérogations tant ils sont indispensables à l’économie, et surtout aux hôpitaux. © Keystone
Partager cet article sur:
24.08.2020

Le classement de la France dans les pays à risque mettrait le canton de Genève en mauvaise posture

Pierre-André Sieber

Covid-19 » Qu’adviendrait-il si le canton de Genève devait se passer des travailleurs frontaliers venus de France pour cause d’augmentation des cas de Covid-19? En contact régulier avec les préfets de l’Ain et de la Haute-Savoie, Mauro Poggia, conseiller d’Etat chargé de la Direction de la sécurité, de l’emploi et de la santé (DSES) suit l’évolution de près. D’autant que l’Hexagone a dépassé hier le seuil de 60 cas positifs pour 100 000 habitants durant deux semaines toléré par Berne avant de classer un pays sur la liste rouge: il pointe à 67 cas, selon la RTS.

Hier, le patron du DSES s’est entretenu avec l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Une réunion est d’ailleurs déjà prévue cette semaine à l’agenda du comité de pilo

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00