La Liberté

Gênes renaît de ses cendres

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le nouveau pont a été construit en un temps record, deux ans après son effondrement. © Keystone
Le nouveau pont a été construit en un temps record, deux ans après son effondrement. © Keystone
Partager cet article sur:
03.08.2020

Deux ans après l’effondrement du pont Morandi, qui a fait 43 victimes, l’Italie s’apprête à tourner la page avec l’inauguration d’un pont construit en un temps record

Ariel F. Dumont, Rome

Italie » La cérémonie devait être à la fois sobre et grandiose avec quelque cinq cents invités et l’hymne national. Et tandis que le chef de l’Etat, Sergio Mattarella coupait le ruban, la patrouille acrobatique survolait le pont en dessinant dans le ciel une grande croix rouge sur fond blanc, symbolisant le drapeau de saint Georges, le patron de Gênes. En début de soirée, le président de la République a rencontré les proches des victimes qui ont refusé de participer à la cérémonie. «Ce pont ne nous appartient pas, il représente la continuité avec le pont Morandi et le traverser sera extrêmement difficile et douloureux», explique Egle Possetti, président du comité des familles des victimes.

Leur absence s’explique aussi par le fa

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00