La Liberté

Coup de tête des Turcs

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La ville de Ras al-Aïn bombardée par les forces turques: l’offensive a provoqué hier la fuite de milliers de civils. © Keystone
La ville de Ras al-Aïn bombardée par les forces turques: l’offensive a provoqué hier la fuite de milliers de civils. © Keystone
Partager cet article sur:
11.10.2019

La Turquie est en position de force en Syrie au moment de fondre sur les séparatistes kurdes

Thierry Jacolet

Syrie » Les Turcs ont refait le coup d’Afrin. Une année et demie après s’être emparés de force de la région du nord-ouest de la Syrie, ils ont lancé mercredi la deuxième étape de la prise de contrôle du territoire kurde, avec cette fois des Américains à la place des Russes dans le rôle du facilitateur. Malgré l’indignation internationale, l’opération Source de paix s’est poursuivie hier. Le président turc Recep Tayyip Erdogan prend l’ascendant dans la guerre en Syrie.

1 Quelles sont les intentions turques?

La Turquie est couchée sur un baril de poudre depuis que les Kurdes syriens veulent créer le Rojava aux portes sud. Le hic c’est que ce Kurdistan syrien est considéré par Ankara comme une base arrière du terrorisme du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), ennemi juré de Rec

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00