La Liberté

Châteaux au bord du gouffre

Publié le 24.09.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Royaume-Uni » L’érosion des côtes menace de faire s’effondrer plusieurs châteaux emblématiques du patrimoine britannique, dont celui où serait né le roi Arthur, a alerté hier l’organisme public English Heritage qui gère environ 400 monuments historiques en Angleterre.

«Plusieurs parmi les monuments côtiers historiques les plus importants d’Angleterre sont menacés de disparaître pour toujours à cause de l’accélération de l’érosion du littoral», s’inquiète l’organisme.

Parmi ces monuments, English Heritage mentionne six châteaux «particulièrement menacés», du fait de «leur situation exposée et de la fragilité des rochers sur lesquels ils sont construits».

Il s’agit notamment du château fort médiéval de Tintagel, en Cornouailles, où le roi Arthur aurait vu le jour, du château de Piel, dans le comté de Cumbria, ou encore du fort Bayard’s Cove, vieux de 500 ans et situé à la pointe de l’estuaire du Dart, dans le sud du pays.

Pour tenter de les sauver, l’organisme lance un appel aux dons, espérant récolter plusieurs millions de livres.

Par son caractère insulaire, le Royaume-Uni est particulièrement exposé à l’érosion des côtes. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11