La Liberté

Bruits de bottes en Ukraine

Partager cet article sur:
Publié le 02.12.2021

Russie » Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a assuré hier avoir des «preuves» que Moscou envisageait une invasion en Ukraine. Il a mis en garde la Russie, dressant la perspective de sanctions économiques douloureuses si elle passait à l’acte.

De son côté, le président russe Vladimir Poutine a réclamé des «accords concrets» empêchant l’élargissement de l’Otan vers l’est et le déploiement de ses systèmes d’armement près des frontières russes, proposant de lancer des «négociations de fond» sur ce sujet. Au terme d’une réunion de l’Otan à Riga, M. Blinken a accusé Moscou de réunir «des dizaines de milliers (de soldats) supplémentaires» près de la frontière avec l’Ukraine, à la veille d’une rencontre avec son homologue russe Sergeï Lavrov en Suède.

«Nous ne savons pas si le président Poutine a pris la décision d’une invasion. Nous savons qu’il est en train de mettre en place la capacité de le faire rapidement, s’il le décide», a dit M. Blinken. Il a insisté sur le fait que la diplomatie était «la seule manière responsable de régler cette crise potentielle».

Vladimir Poutine a lui appelé à des négociations avec l’Occident en vue d’obtenir des «garanties juridiques» contre l’extension de l’Otan à l’est. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00