La Liberté

Après les troubles, la Chine calme le jeu

Publié le 02.12.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Pandémie » Pékin a donné des signes d’un possible allègement de sa stricte politique zéro Covid.

Les autorités chinoises veulent jouer l’apaisement, après une vague de manifestations contre les restrictions sanitaires. L’approche de la Chine vis-à-vis du virus «fait face à de nouvelles circonstances», grâce au caractère moins dangereux du variant omicron et à l’avancée de la vaccination, a déclaré la vice-première ministre Sun Chunlan, s’exprimant devant la Commission nationale de la santé (NHC).

Avant-hier, Pékin avait déjà décidé d’accélérer la vaccination des personnes âgées, encore insuffisante.

Figure centrale de la stratégie chinoise face à la pandémie, Mme Sun n’a fait aucune mention de la politique «zéro Covid» dans ses propos tels que reproduits par l’agence de presse d’Etat Chine Nouvelle, laissant espérer que cette stratégie, qui bouleverse depuis trois ans la vie des Chinois et l’économie de leur pays, serait bientôt assouplie.

Excédés par des confinements à répétition et des tests PCR quasi quotidiens, des milliers de Chinois ont manifesté le week-end dernier, à Pékin, Shanghai, Canton ou encore Wuhan – où les premiers cas avaient été détectés en décembre 2019.

Cela a été la vague de contestation la plus étendue depuis les mobilisations en faveur de la démocratie de Tiananmen en 1989. Prises par surprise, les autorités communistes ont appelé à la «répression» pour contenir ce mouvement, mais semblent aussi vouloir adapter leur politique sanitaire. Ainsi, Pékin a annoncé alléger les exigences de tests PCR. Les personnes âgées et ceux qui étudient ou travaillent à distance sont désormais exemptés de tests quotidiens, a dit Xu Hejian, le porte-parole du gouvernement municipal. Les habitants de la capitale doivent toutefois présenter un test négatif de moins de 48 heures pour entrer dans les lieux publics.

A Canton, où des heurts ont opposé manifestants et forces de l’ordre, le confinement en place depuis plusieurs semaines a été levé, malgré un nombre record de contaminations. La ville de Chongqing a aussi assoupli sa politique sanitaire. atS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Davantage d’armes promises à Kiev

    Guerre en Ukraine » L’aide occidentale en armes à Kiev augmente encore. Les Etats-Unis ont promis hier de livrer des roquettes de plus longue portée à...
  • La fronde anti-ChatGPT grandit

    Intelligence artificielle » Craints comme potentiels outils de triche ou de plagiat, ChatGPT et autres intelligences artificielles sont désormais bannis...
  • Les diplomates de neuf pays convoqués

    Turquie » Ankara a convoqué les diplomates de neuf pays, dont la Suisse, pour avoir fermé leur consulat en raison du risque terroriste.Les ambassadeurs de...
  • Nouvelle escalade militaire

    Guerre en Ukraine » Vladimir Poutine a juré hier avoir de quoi «répondre» aux Occidentaux livrant des armes à l’Ukraine. Une menace qui intervient en pleines...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11