La Liberté

Harcèlement moral, une plaie

Publié le 02.12.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

J’écris cette lettre en guise de soutien aux personnes victimes de harcèlement moral dans le monde professionnel, phénomène très présent, mais souvent si peu reconnu au niveau juridique. Courage aux personnes affectées par ces agissements d’une bassesse abyssale. Vous subissez la frustration et la rage d’individus dont l’état psychique est altéré. Vous n’y êtes pour rien.

J’ai subi un tel harcèlement il y a quelques années sur mon lieu de travail. Tout a été entrepris pour me faire craquer et me faire partir en usant de listes recensant mes pseudo-déficiences, SMS ou appels sur mes jours de congé pour des motifs complètement futiles, réduction de salaire lors d’un cas de maladie très brève. Et en plus, reproche latent de non-participation d’équipe par mon refus d’étaler ma vie privée.

Bref, une suite d’imbécillités issues apparemment de délires et d’une oppression construite par une surveillance de chaque geste. Tout ceci s’est terminé par mon licenciement pour un prétendu manque d’autonomie alors que j’ai été employée durant pratiquement sept ans chez cet employeur et que je n’ai jamais fait l’objet de quelque défaillance professionnelle nuisant à sa réputation.

Comprenant que mes jours au sein de cette entreprise étaient comptés, j’avais assuré mes arrières en effectuant parallèlement une formation diplômante qui m’a permis de changer de secteur professionnel. Je travaille actuellement dans ce domaine depuis quelques années et je suis pleinement épanouie. Quel bien-être d’être reconnue et appréciée pour le travail accompli! Le travail c’est la santé!

Béatrice Etienne, Fribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11