La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Hans Emmenegger, l’homme de l’ombre

A Lausanne, la Fondation de l’Hermitage met en lumière l’œuvre du Lucernois Hans Emmenegger, peintre majeur et pourtant méconnu

«Rayon de soleil en forêt» (1906) © Monique et Peter Sommer
«Rayon de soleil en forêt» (1906) © Monique et Peter Sommer

Aurélie Lebreau

Publié le 02.07.2021

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Beaux-arts » Il était l’ami de Cuno Amiet, Giovanni Giacometti ou de Max Buri. Comme eux, il présentait ses œuvres dans les expositions et les salons les plus courus de Suisse et d’Europe. Et pourtant l’Histoire ne l’a quasiment pas retenu – spécialement du côté francophone de la Sarine. C’est un fait injuste et difficilement explicable, mais c’est ainsi: Hans Emmenegger est un artiste demeuré dans l’obscurité. Ce qui n’est pas dénué d’une certaine ironie quand on sait l’énergie qu’il a déployée notamment à peindre des paysages suisses toujours parcourus d’ombres énigmatiques, pour ne pas dire effrayantes. Avec Hans Emmenegger (1866-1940), la Fondation de l’Hermitage met en lumière un peintre suisse majeur, surprenant à bien des égards. Il s’agit de la premiè

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00