La Liberté

Estavayer ne fait pas partie des priorités des CFF, merci!

Publié le 18.01.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Qui se moque de nous? Les CFF ou la commune d’Estavayer? Ou les deux? On apprend en quelques jours que le quartier de la gare va subir d’importants travaux en vue de faire une zone commerciale et d’habitations et que la même gare ne fait pas partie des priorités des CFF dans la planification des futurs importants travaux (La Liberté du 12 janvier).

Ben oui, ce n’est pas grave si des personnes manquent régulièrement de se faire renverser parce que les gens manquent de civisme et démarrent en trombe quand les barrières se lèvent, manquant de peu les piétons, tandis que le passage pour piétons situé quelques mètres plus loin, devant un commerce, est tout aussi dangereux (ma compagne aveugle a encore manqué se faire shooter l’autre jour). On peut aussi parler des personnes qui enjambent les barrières déjà baissées, ce qui est très dangereux pour elles comme pour les occupants des trains.

On ne fait pas partie des priorités des CFF, ni de la commune? Eh bien, pour notre part, les impôts communaux et les titres de transport ne font pas partie des nôtres. Avant d’aller investir des millions dans une zone commerciale (certes nécessaire), notre commune devrait peut-être commencer par sécuriser la gare actuelle et la rendre plus accessible aux personnes handicapées et/ou âgées.

Je crois que tout le monde comprend que c’est compliqué et coûteux, mais je m’interroge sur le prix des accidents potentiels, et nous n’en pouvons plus d’entendre à tort et à travers que les CFF et la commune se renvoient la balle quant aux coûts liés à ces travaux.

Stéphane Marty, Estavayer-le-Lac

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00