La Liberté

Risques bancaires accrus

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En raison des taux très bas, le niveau des crédits hypothécaires accordés par les banques a atteint un niveau stratosphérique de 170% du PIB. © Keystone
En raison des taux très bas, le niveau des crédits hypothécaires accordés par les banques a atteint un niveau stratosphérique de 170% du PIB. © Keystone
Partager cet article sur:
30.09.2020

L’Association suisse des banquiers prévient des possibilités de faillite

Yves Genier

Finance » A l’instar de la plupart des autres activités de l’économie, les banques ont été frappées en plein vol par la pandémie de Covid-19. Alors que leurs affaires étaient en croissance l’an dernier, elles ont dû faire face au premier semestre de cette année à une substantielle élévation des risques de défaillance de leurs débiteurs. Cette hausse des risques est même l’une des raisons de la stagnation de leurs cours boursiers, a admis hier matin August Benz, directeur général adjoint de l’Association suisse des banquiers (ASB), lors d’un point-presse.

Depuis le début de l’année, l’action UBS a ainsi reculé de 18%. Celle de Julius Bär, la plus grande banque privée cotée, de 22%. Et celle de Credit Suisse s’est même effondrée de 30,6%. Pendant c

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00