La Liberté

Voir le monde avec des yeux d’enfants

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Ambiance de répétition, sans costumes ni maquillage: la pièce Gil se déroule dans un hôpital psychiatrique. © Alain Wicht
Ambiance de répétition, sans costumes ni maquillage: la pièce Gil se déroule dans un hôpital psychiatrique. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
08.01.2020

Michel Lavoie met en scène Gil de Suzanne Lebeau à Nuithonie. Une pièce coup de poing

Elisabeth Haas

Théâtre » Il est question de limites, du monde de l’enfance, du regard des adultes. Jusqu’où peuvent aller les jeux, quand deviennent-ils dangereux, quand on n’a que dix ans? La pièce Gil, de Suzanne Lebeau, pose plus de questions qu’elle n’en résout. L’intrigue se situe aux Etats-Unis, avec sa culture, son puritanisme, un contexte différent, celui des années 1950-1960. Qu’aurait-il fallu faire de mieux? Que se serait-il passé aujourd’hui? Comédien et metteur en scène, Michel Lavoie s’intéresse à la parole d’un enfant, Gilbert, appelé Gil, au nom de sa compagnie Boréale. Le metteur en scène dirige sa quatrième pièce jeune public, après Alphonse (pour les collégiens), La légende d’Amaru (pour les tout-petits) et Ekeko (pour les enfants à partir de 8 ans).

Cet

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00