La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Matricule 889: des étincelles dans la nuit

Sonia Menoud met en scène Renato Delnon dans le rôle d’un condamné à mort texan, Roger McGowen

Le décor de lumières dans lequel joue Renato Delnon a été construit et imaginé par Marc Boyer. © Charly Rappo
Le décor de lumières dans lequel joue Renato Delnon a été construit et imaginé par Marc Boyer. © Charly Rappo

Elisabeth Haas

Publié le 14.09.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Bulle » Matricule 889. En prison, c’est comme si la personne ne comptait pas. Dans la Polunsky Unit de Livingston, une prison de haute sécurité du Texas, Roger McGowen purge une peine démesurée. Il a été condamné à mort en 1987. C’est sa descente aux enfers, puis sa résilience intérieure que raconte cette pièce portée par Renato Delnon. Les représentations commencent mercredi prochain et ont lieu jusqu’au 30 septembre dans la salle du Tribunal, au Château de Bulle.

Tribunal? Ce haut lieu du troisième pouvoir a une forte connotation d’injustice dans le cas de Roger McGowen. Né pauvre et noir dans un quartier «ghetto», l’Afro-Américain couvre son frère qui commet un meurtre lors d’un cambriolage. Les recherches de la police son baclées, la machine judiciaire s’emballe, la présom

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté A bord d’un train fou, dans un tunnel dont on ne voit pas la fin

    Théâtre des Osses » Anne Bisang présente dès demain à Givisiez Nous roulons sur des rails, donc ce tunnel doit conduire quelque part…La métaphore du tunnel:...
  • pictogramme abonné La Liberté Dans la Londres de Dickens

    La Tuffière » C’est l’une des histoires les plus connues de Noël: A Christmas Carol (Un chant de Noël en anglais) raconte la veillée d’un certain Ebenezer...
  • pictogramme abonné La Liberté Vigiles dans un monde en crise

    Critique équilibre Le spectacle se joue entre la fascination et l’inquiétude, on se sent tiraillé entre l’esthétisme des décors mobiles et des costumes et...
  • pictogramme abonné La Liberté Deux inconnus sur un banc

    Nuithonie » A s’asseoir sur un banc représente une double première: c’est le premier texte théâtral écrit par Yann Guerchanik, journaliste à La Gruyère, et...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11