La Liberté

La tournée de Daniel Camus

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Tout ce que raconte Daniel Camus sur sa vie est réel. © Daniel Peyreplane
Tout ce que raconte Daniel Camus sur sa vie est réel. © Daniel Peyreplane
Partager cet article sur:
16.09.2021

L’humoriste français joue Happy Hour demain à Ebullition, une histoire de rencontres au comptoir

Tamara Bongard

Dans une vie précédente, Daniel Camus a été tenancier de bar. De cette expérience professionnelle, il a tiré un spectacle, Happy Hour, qu’il présentera demain soir à Ebullition, dont le programme est à nouveau riche pour cette saison (lire ci-après).

A quel point votre spectacle est-il autobiographique?

Daniel Camus: Les personnages sont forcément un peu caricaturés, mais très légèrement finalement. C’est un condensé, car en 1 h 30 je ne peux pas tout mettre, mais tout ce que je raconte sur ma vie est réel, si ce n’est que quand j’ai écrit le spectacle j’étais en couple et que je ne le suis plus.

Quelle est votre limite dans l’écriture?

La seule limite que je me pose, en termes d’humour, est que je pense toujours que ça doit faire rire ma mère… Par exemple, le personnage de Gillou dans la vraie vie était carreleur alors que là je le décris en tant que facteur, parce que pour moi c’était plus marrant qu’il

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00