La Liberté

Et la musique créa la danse

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La violoniste du Mondrian Ensemble en lumière, entourée par les quatre danseurs de la compagnie Da Motus! © Antonio Bühler
La violoniste du Mondrian Ensemble en lumière, entourée par les quatre danseurs de la compagnie Da Motus! © Antonio Bühler
Partager cet article sur:
07.03.2020

Critique

Loin des modes, Da Motus! creuse son propre sillon, original et fort. Alors que la danse privilégie souvent les bandes sonores ou les musiques électroniques, la compagnie fribourgeoise ose les cordes et le piano, en direct. C’est même tout autant à un concert qu’à un spectacle de danse qu’on peut assister ces jours sur le grand plateau de Nuithonie. La danse ne se met jamais au premier plan, elle respecte la longueur des morceaux musicaux. Parfois même les danseurs s’effacent pour laisser toute la place à la musique. Ce qui permet d’apprécier la virtuosité des musiciennes du Mondrian Ensemble. Une formule hybride, vivante, qui tient parfaitement et qui est un ravissement.

Musicalement, l’amplification des instruments aplanit la spatialisation du son, mais elle donne aussi une grande importance à la musique: le direct n’a rien d’un alibi. D’ailleurs les quatre danseurs accompagnent chacun une musicienne à sa place, aux angles de la scène. Un peu comme s’ils se mettaient

suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00