La Liberté

La Neuvième comme un couronnement

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Laurent Gendre dirige l’Orchestre de chambre fribourgeois depuis dix ans. © Alain Wicht
Laurent Gendre dirige l’Orchestre de chambre fribourgeois depuis dix ans. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
20.11.2019

L’Orchestre de chambre fribourgeois se lance à l’assaut de la monumentale symphonie de Beethoven

Elisabeth Haas

Equilibre » Le 250e anniversaire de Beethoven approche (le compositeur sera fêté partout en 2020). Mais c’est pour marquer en beauté ses dix ans que l’Orchestre de chambre fribourgeois se lance ce week-end à l’assaut d’un sommet du répertoire symphonique: la Neuvième de Beethoven, première symphonie chorale de l’histoire de la musique occidentale. Deux concerts ont lieu samedi et dimanche à Fribourg, au théâtre Equilibre.

Dès le premier mouvement, une force irrésistible pousse l’orchestre en avant, l’œuvre culminant dans un quatrième mouvement grandiose. Une «composition colossale», confirme le musicologue Luca Zoppelli, qui décrit «l’impact euphorisant des grandes sonorités chorales et orchestrales» de la Neuvième, sans oublier «le message humaniste de fraternité du t

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00