La Liberté

L’orgue, par-delà l’océan

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Il plaide pour des organistes polyvalents, formés dans tout le répertoire: David Higgs. © DR
Il plaide pour des organistes polyvalents, formés dans tout le répertoire: David Higgs. © DR
Partager cet article sur:
18.09.2021

L’Américain David Higgs est invité au Festival international d’orgue de Fribourg. Pédagogue et organiste, il fait fi des frontières

Elisabeth Haas

Interview » Le répertoire n’est pas seul à s’exporter, les instruments aussi: aux Etats-Unis, on prend soin d’instruments historiques, tout comme à Fribourg, et on étudie le grand répertoire renaissant, baroque ou romantique, sans oublier les XXe et XXIe siècles. Mais le contexte reste très différent du nôtre, comme en témoigne David Higgs, organiste et professeur à l’Université de Rochester (Etat de New York). David Higgs est invité par le Festival international d’orgue de Fribourg à donner un récital vendredi à la cathédrale Saint-Nicolas et une masterclass samedi aux étudiants de l’HEMU.

Vous dirigez le département d’orgue de l’Eastman School of Music au sein de l’Université de Rochester: quelle est l’importance de votre département dans le monde américain de l’orgue?

David Higgs: Sans vouloir tirer la couverture à moi, il s’agit effectivement du plus important département d’orgue des Etats-Unis, si on regarde la taille et le succès de nos

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00