La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Quand le sage montre la Lune

La mission Artemis prépare le retour de l’homme sur son satellite naturel. Un petit pas pour la (re)conquête spatiale, un grand pas pour l’imaginaire

Quand le sage montre la Lune © NASA/Bill Ingalls
Quand le sage montre la Lune © NASA/Bill Ingalls

Thierry Raboud

Publié le 26.11.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Espace » Là-haut, tout là-haut, un fragment de rêve dans l’infini sidéral. Propulsée hors de notre atmosphère par la plus grande fusée du monde la semaine passée, la capsule Orion est arrivée à destination. Elle orbite en large ellipse autour de notre satellite, avant d’entamer son voyage retour puis d’amerrir dans le Pacifique le 11 décembre prochain.

C’est une vieille lune: retourner sur l’astre voisin pour y installer une base permanente afin de mieux viser Mars. Cette première mission du programme Artemis, du nom de la sœur du dieu grec Apollon devenu emblème du triomphe américain dans la course à l’espace, fait donc figure de répétition générale avant le retour de l’homme sur la Lune programmé dès 2025.

L’humanité, lunatique à nouveau! Car s

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11