La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Mélancolie de l’expat

Romancière des lointains, Anne-Sophie Subilia écrit ici un territoire qu’elle n’a pas arpenté, sinon en documentation. Elle y transporte son lecteur avec une grande finesse. © Charly Rappo
Romancière des lointains, Anne-Sophie Subilia écrit ici un territoire qu’elle n’a pas arpenté, sinon en documentation. Elle y transporte son lecteur avec une grande finesse. © Charly Rappo
Publié le 10.09.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Anne-Sophie Subilia » Nouveau roman, nouvel ailleurs pour cette écrivaine des géographies intérieures, qui met en scène le blues d’une expatriée dans le Gaza des années 1970. En lice pour le Prix Femina.

Dire l’ailleurs à travers le soi, décrire les reliefs intimes que fait naître le défilé du paysage. C’est ainsi qu’Anne-Sophie Subilia voyage – non en émule de Bouvier, la plume agitée par les cahots des sentiers, plutôt en suivant la «géopoétique» de Kenneth White, expression d’une présence au monde. Fille de globe-trotteur, la Belgo-Suisse avait ramené de Montréal son premier roman, Jours d’agrumes (2013), avant de revenir au Jorat dans Parti voir les bêtes (2016) puis de caboter le long des fjords pour le huis clos de Neiges intérieures (2020).

Elle en prolon

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Cauchemar américain

    Premier roman » Leila Mottley n’a que 19 ans quand sort aux Etats-Unis Arpenter la nuit, son roman social haletant sur une jeune femme noire qui tente...
  • pictogramme abonné La Liberté Le sport, une religion

    Arnaud Dudek » Avec son prénom de vainqueur, Victor est un adolescent qui a trouvé sa vocation dans la discipline rare du triple saut. L’écrivain Arnaud Dudek...
  • pictogramme abonné La Liberté Pierre Voélin d’après nature, ou l’heureuse clarté

    Littérature » Avec les brèves «pas exactement bucoliques» de son nouveau recueil, Quatre saisons, plusieurs lunes, le poète jurassien établi à Fribourg se...
  • pictogramme abonné La Liberté Déni de SIDA

    Anthony Passeron » Dans son premier roman, qui lie chronique familiale et recherche contre le SIDA, Anthony Passeron rappelle le silence et l’opprobre qui...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11