La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les liaisons verbeuses de Virginie Despentes

La punk des lettres parisiennes fait grand bruit avec un roman à thèse(s) contrefait en Liaisons dangereuses. Mais sa logorrhée rap finit par essouffler

L’auteure de King Kong Théorie publie son onzième roman, épistolaire et digressif. © Jean-François Paga
L’auteure de King Kong Théorie publie son onzième roman, épistolaire et digressif. © Jean-François Paga
Publié le 23.09.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Virginie Despentes » Il ne paraît pas incongru, au vu de la pâmoison d’admiration critique qu’elle suscite à chaque publication, d’en faire une Houellebecq au féminin. A mille lieues du déprimisme réac de son aîné, certes, et il faut s’en réjouir. Mais leur semblable capacité à saisir l’époque par le prisme hexagonal puis à en tirer des romans qui font événement rapproche indéniablement ces deux emblèmes de la littérature française d’aujourd’hui.

Punk défroquée devenue écrivaine parmi les plus bankables de l’édition parisienne, Virginie Despentes fait donc son retour en librairie, difficile de l’ignorer. Et il vaut la peine de se pencher sur l’objet du délire médiatique, non pour ajouter à l’harmonieux concert de louanges, ma

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Cauchemar américain

    Premier roman » Leila Mottley n’a que 19 ans quand sort aux Etats-Unis Arpenter la nuit, son roman social haletant sur une jeune femme noire qui tente...
  • pictogramme abonné La Liberté Le sport, une religion

    Arnaud Dudek » Avec son prénom de vainqueur, Victor est un adolescent qui a trouvé sa vocation dans la discipline rare du triple saut. L’écrivain Arnaud Dudek...
  • pictogramme abonné La Liberté Pierre Voélin d’après nature, ou l’heureuse clarté

    Littérature » Avec les brèves «pas exactement bucoliques» de son nouveau recueil, Quatre saisons, plusieurs lunes, le poète jurassien établi à Fribourg se...
  • pictogramme abonné La Liberté Déni de SIDA

    Anthony Passeron » Dans son premier roman, qui lie chronique familiale et recherche contre le SIDA, Anthony Passeron rappelle le silence et l’opprobre qui...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11