La Liberté

L’auteur, ce vendeur

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’auteur, ce vendeur
L’auteur, ce vendeur
L’auteur, ce vendeur
L’auteur, ce vendeur
Partager cet article sur:
26.09.2020

Marché littéraire » Avec Faire l’auteur en régime néo-libéral, Jérôme Meizoz mesure à quel point le marketing a infiltré la littérature contemporaine.

La littérature, une industrie comme une autre? Il y a toujours quelque malaise à accepter que l’on puisse vouer la culture au commerce, vendre des livres comme des savonnettes. Pourtant la marchandisation est à l’œuvre, et certains romanciers s’y adonnent sans complexes.

Pour mieux se dissoudre dans le capitalisme, la création et l’édition littéraires sont en mutation. Alors il ne s’agit plus d’être écrivain, mais bien de Faire l’auteur en régime néo-libéral, du titre d’un recueil d’articles que Jérôme Meizoz vient de faire paraître. Sociologue de la littérature et &eacut

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00